Edito

Ces dernières années, les progrès thérapeutiques ont permis d’améliorer la survie et les taux de guérison des patients souffrant d’un cancer. Le développement des soins de support a clairement participé à ces progrès et a favorisé l’accroissement de la qualité de vie.
Le débat sur ce que sont plus précisément les soins oncologiques de support, à quels patients ils s’adressent et à quels moments les appliquer n’est pas clos. Par ailleurs, dans le cadre du plan Cancer, les institutions ont pris en main la définition « d’un panier en soins oncologiques de support » et étudient les règles d’une plus juste et plus constante valorisation.

Lire la suite